Une défaite et un match nul pour la troupe de l’ABC 1!

Photo ci-dessus : Félix-Antoine Chénier-Rondeau a amorcé le deuxième match du programme double en force, y allant de trois coups sûrs à ses trois présences au bâton avant de céder sa place à un coéquipier. Il a produit trois points en plus de croiser le marbre lui-même une fois.

Tournée hivernale 2017 de l’Académie Baseball Canada (ABC)

 

Texte et photo de Jacques Lanciault

 

Vero Beach, Floride, États-Unis, le 10 mars 2017 - Cet après-midi, l’équipe 1 de l’Académie Baseball Canada a encaissé une défaite de 6-2 aux mains d’une formation composée de joueurs de baseball professionnel à la recherche d’emploi, puis les nôtres ont dû se contenter d’un verdict nul de 6-6… alors qu’ils menaient 6 à 0 après quatre manches de jeu dans leur rencontre face à la formation du Hagerstown College.

 

Dans le premier match du jour, la troupe, qui se nomme South Florida, a marqué cinq fois à leurs deuxième et troisième tours au bâton, prenant ainsi une avance qui s’est avérée insurmontable pour les protégés de l’entraîneur-chef Robert Fatal.

 

Les athlètes professionnels ont compté leurs points aux dépens du lanceur partant Xavier Leduc (2m, 2pm, 3cs, 1bb, 1fa et 1k) et Aris Zimakas (1m, 3p, 3cs, 1b et 1ke).

 

Les nôtres se sont, quant à eux, inscrits à la marque à la troisième manche, quand Archer Brookman a frappé un simple poussant au marbre Édouard Savoie, lui qui avait été gratifié d’un but sur balles.

 

Puis, après que Shaun Hickey eut lancé la quatrième manche sans céder de point (1m, 0p, 1cs, 1bb et 1ke), Matthew Nason s’est amené au monticule, œuvrant durant les deux dernières manches de la rencontre, cédant un seul point au cours de son quart de travail (2m, 1pm, 2cs, 2bb, 1k).

 

La septième et dernière frappe de la formation québécoise a commencé un peu comme celle d’hier… où les nôtres ont effacé un déficit de trois points pour l’emporter 5-3. 

 

Après un retrait, Marc-Antoine Lefebvre a soutiré un but sur balles, tandis qu’Édouard Savoie et Martin Vincelli-Simard suivaient avec des coups sûrs, celui de Vincelli-Simard poussant Lefebvre à la plaque payante. 

 

Mais, les espoirs de remontée ont disparu lorsqu’Archer Brookman a frappé dans un double-jeu, mettant fin à la rencontre.

 

Les nôtres ont réussi sept coups sûrs dans le match, Sebastiano Scalzo (2-en-2 et 1fa) et Anthony Marcano (2-en-3) en ont deux chacun.

 

Deux mauvaises manches coûtent une nulle

Dans la deuxième rencontre du jour, la troupe de l’ABC a amorcé le match en force, filant, après quatre manches de jeu, vers une victoire qui semblait facile, menant alors 6-0 sur les porte-couleurs du Hagerstown College, une institution du Maryland dont l’équipe de baseball évolue en division 1 de la NJCAA.

 

Faut dire que le lanceur partant de la troupe de Robert Fatal, Miguel Cienfuegos avait donné le ton au match, blanchissant ses rivaux durant les deux premières manches passant trois frappeurs dans la mitaine.

 

Après avoir frappé solidement la balle en première manche, sans compter, les frappeurs de l’ABC ont explosé pour quatre points en deuxième manche… 

 

Après deux retraits, Rémi Patry a réussi un simple faisant marquer Marc-Antoine Lebreux (bb). Puis, Félix-Antoine Chénier-Rondeau a claqué son deuxième coup sûr du match, un double qui permettait à Patry de filer au marbre. Par la suite, Édouard Savoie est arrivé sauf au premier résultat d’une erreur, et Archer Brookman tout comme Martin Vincelli-Simard y sont allés de simples produisant un point chacun.

 

À la manche suivante, après un but sur balles à Olivier Mayrand et un autre simple de Rémi Patry, Félix-Antoine Chénier-Rondeau y est allé d’un troisième coup sûr de suite depuis le début de l’affrontement, un simple permettant a Mayrand de compter, suivi de Patry suite à une erreur défensive de nos adversaires.

 

Mais, tout s’est écroulé en cinquième et sixième manche alors que les collégiens ont compté trois points dans chacune des manches pour niveler la marque à 6-6.

 

Après deux manches de travail sans donner de points, Olivier Morin-Larocque a vu les frappeurs adverses filer trois fois à la plaque dans sa troisième manche au monticule. Au total, l’athlète de la région de Québec a consenti trois coups sûrs et deux buts sur balles, inscrivant deux de ses retraits sur des prises.

 

Amené au monticule pour la sixième manche, Dominic Tardif n’a pas eu plus de veine, cédant trois points dans sa première manche de travail. L’égalité créée, l’artilleur du Nouveau-Brunswick a travaillé les septième et huitième manches sans céder d’autres points.

 

Au total, il a œuvré durant trois manches, accordant trois points mérités sur six coups sûrs et deux buts sur balles, passant deux rivaux dans la mitaine.

 

Les frappeurs de l’ABC ont réussi neuf coups sûrs dans le match, dont sept dans les quatre premières manches de la rencontre.

 

Félix-Antoine Chénier-Rondeau a été le meilleur des siens avec une fiche parfaite de 3-en-3 produisant également trois points pour les siens. Sebastiano Scalzo a lui aussi bien frappé ramenant un dossier de 2-en-4 tout comme Rémi Patry, qui de plus a produit un point et a compté deux fois.

 

Méli-mélo

Demain, les deux équipes de l’ABC affrontent une équipe de l’Orlando Academy à Bradenton. L’ABC 1 saute sur le terrain à compter de midi, tandis que l’ABC 2 disputera son match à compter de 15 heures.